Archives par mot-clé : N

DIP Railroad : Travaux du 10 Novembre 2014

Voici une photo des quelques travaux réalisés le 10 novembre 2014.

Le bâtiment en brique (un des plus anciens de ma collection) est en cours de rénovation (masquage de joints disgracieux, fermeture de fenêtres tombées à l’intérieur du bâtiment par du carton imitant la brique, …).

Je fais également quelques essais de fond de décor en utilisant simplement les images trouvées sur les boites des maquettes des autres bâtiments en cours de construction sur le réseau.

Un module T-TRAK à l’Expo d’Orléans et Rail Expo

Lors de l’édition de 2013 de l’exposition d’Orléans, Mikadotrain a présenté un kit permettant de réaliser facilement un module T-TRAK. Ce kit ce compose d’un plateau et des quatre flancs, tous en PVC, et des autres dispositifs de réglage de hauteur. Je reviendrai plus tard sur ce module. La bonne idée de Mikadotrain a été de proposer la structure équipée de ces rails a un atelier sur lequel des jeunes de l’UAICF réalisaient des modules juniors en H0. La surprise passée ces trois jeunes ont réalisés le décor du module en trois heures. Merci aux artisans et revendeurs qui ont fournis l’ensemble des éléments pour faire ce décor très réussi. Léo Brouard, Richard Eleaume et Julien Bouton sont âgés de 16 à 20 ans. Comme quoi, il ne faut pas être trop pessimiste et la relève est certainement assurée. Ce module nous a été prêté par Mikadotrain lors de l’exposition Rail Expo qui s’est déroulée fin novembre 2013 à Pontoise. Il a pu être assemblé sans problème à nos modules, et a été vu par de nombreux visiteurs.

Un réseau T-TRAK à Rail Expo 2012

Visuel light RAIL EXPO 2012 avec partenaires_600_800

Avec Samuel, un autre contributeur au forum du N, nous allons présenter un réseau constitué de nos modules à la norme T-TRAK.

Ce réseau sera constitué de 16 modules : 6 modules droits simples (de 310 mm) dont 5 décorés, 4 modules droits doubles (de 620 mm) dont 2 décorés, 5 modules d’angles tous décorés, et 1 module d’angle interne.

Le réseau en forme de L comprendra une zone décorée, et une coulisse. La coulisse qui comprendra 2 voies de garages permettra de faire varier les circulations. Les deux circuits de voies pourront être commandés en numérique, ou éventuellement en analogique.

Le plan ci-dessous vous présente la configuration complète du réseau.

T-TRAK-RE2012_12

Le garage de ENNEVILLE

La réalisation du module Enneville continue. Un garage automobile et un bâtiment rural viennent enrichir la rue principale.

Comme à mon habitude la photo représente la maquette brute de fabrication, c’est à dire qu’elle doit encore être agrémentée de détails et recevoir une patine. Je ne dévoilerai la version finale des bâtiments que lorsque le module Enneville sera terminé.

Encore une fois, cette maquette est extraite de planches couleurs distribuées aux membres de l’association AFAN. J’ai oublié de vous préciser que ces planches étaient crées par un modéliste talentueux : Alain Joigneau.

P1000666

Un petit coin boisé en T-TRAK

Ces deux modules d’angles respectant le standard T-TRAK ont été conçus pour assurer la transition sur une réseau d’exposition entre la zone décorée et une coulisse. Ces deux modules sont prévus pour être utilisés ensemble sur le côté gauche du réseau. Les trains disparaissent alors dans une tranchée et le passage supérieur permet de ne pas utiliser d’entrée de tunnel.

Comme à mon habitude, ces modules sont construits sur une base de carton plume de 10 mm d’épaisseur. Les reliefs sont réalisés par la juxtaposition de couches de carton plume ou de plaques de polystyrène. Le décor utilise des produits de différentes marques (BUSH, REDUTEX, FALLER, NOCH, …) en fonction de ce que j’ai de disponible dans mes réserves que j’utilise en fonction de mon inspiration du moment.

Pour les besoins de la prise de vue, une autorail X73500 de MIKADOTRAIN et un bus Oxford Diecast ont été mis en situation.

P1000348

P1000350

P1000344

P1000341

Exposition dans un centre commercial

Je reprends après quelques semaines d’arrêts la publication de mes billets. J’ai eu envie de vous faire partager une très bonne expérience : ma participation à une exposition, ma première exposition.

Cette exposition de modélisme était organisé dans le centre commercial Art de Vivre d’Eragny (Val d’Oise) en collaboration avec l’association Union Rail 95 dont je suis membre.

J’ai profité de cette opportunité pour exposer un petit réseau constitué de modules T-TRAK. Le tracé est simple : deux modules droits simples et quatre modules d’angles.

En parallèle, j’animais un petit atelier où je démontrais ma technique de construction des modules dont la structure est réalisée en carton-plume.

Au cours de ces trois jours d’expositions j’ai appris à connaitre d’autres membres de mon association, et j’ai rencontré et partagé avec de nombreux visiteurs, parfois un peu surpris de trouver cette exposition dans leur centre commerciale. Je vais vous faire partager dans les semaines suivantes les très beaux réseaux exposés par les clubs membres de Union Rail 95. En attendant voici quelques photos de mon réseau, de mon stand, et de l’état du nouveau module à la fin des trois jours d’expositions.

Eragny2012-0003

Eragny2012-0004

Eragny2012-0001

Eragny2012-0002

Réseau N : La ligne du Lötschberg

La section modélisme ferroviaire du club de Boulogne Billancourt (Haut de Seine), et en particulier Erwan Josset ont reproduit une section des chemins de fer Suisse en s’inspirant de la ligne du Lötschberg qui se situe dans le canton de du Valais. La ligne du Lötschberg est une des noms célèbres du chemin de fer helvétique au côté du Simplon et du Gothard comme nous l’apprend la documentation qui accompagne le réseau.

L’échelle sélectionnée est le N (rapport de réduction de 1/160ième). Ce choix est judicieux car il permet dans un espace réduit de figurer des installations grandioses dans lesquels les trains, même longs, paraissent totalement écrasés. Le réseau est constitué de trois sous-ensemble : deux modules décorés, et une coulisse permettant d’assurer la continuité de circulation des trains. L’ensemble se loge dans une petite voiture de type citadine.

Les auteurs de se réseau démontrent encore une fois que l’échelle N peut également permettre la reproduction de détails fin, comme vous pourrez le constater sur les photos suivantes. Ils ont mis beaucoup de talent à reproduire l’environnement montagneux et escarpé de la voie ferrée. Les deux modules décorés, et en particulier celui représentant le viaduc de Biestschtal permettent de mettre en valeur le matériel roulant.

LePetitSuisse_RE2011-0001

LePetitSuisse_RE2011-0012

LePetitSuisse_RE2011-0003

LePetitSuisse_RE2011-0005

LePetitSuisse_RE2011-0008

LePetitSuisse_RE2011-0011

LePetitSuisse_RE2011-0009

LePetitSuisse_RE2011-0010

LePetitSuisse_RE2011-0015

Ces photos ont été prises lors de l’exposition de ce réseau à Rail Expo en Novembre 2011.

Réseau N : Spiraville

Philippe DELPERDANGE a créé un petit réseau original à l’échelle N. Il a été conçu dans le cadre d’un concours organisé conjointement par l’AFAN et MINITRIX. L’objectif de ce concours est de créer un réseau en utilisant les éléments de voies disponibles dans les boites de départ de la marque MINITRIX, jusqu’à deux boites pouvant être utilisées.

Spiraville tient son nom tout simplement de la forme que décrit la voie ferrée : une spirale. Un carré sert de base à ce réseau. Une coulisse occupe le premier côté du carré à l’altitude zéro. La voie ferrée sort de cette coulisse en traversant une gare voyageur dont une partie est souterraine et qui occupe le second côté du carré. Toujours en restant au même niveau la gare décrit une large courbe le long du troisième côté du carré, après avoir traversé un passage à niveau. Enfin, sur le quatrième côté la voie entre dans un tunnel. Elle en ressort sur le second côté du carré en surplombant la gare souterraine. Toujours en montant, les trains traversent ensuite une zone pavillonnaire. La voie ferrée se dédouble, pour permettre la manœuvre des wagons, et pour autoriser la remise en tête de la locomotive, juste avant de pénétrer dans une petite zone industrielle. Les entreprises embranchées occupent les quatrième et premier côtés du carré au dessus de la coulisse.

Le décor du réseau est assez fouillé et comporte une multitude de petites scènes qui attirent l’œil du visiteur un peu partout sur les quatre faces de ce petit réseau.

L’originalité du réseau construit par Philippe DELPERDANGE ne s’arrête pas au tracé en forme de spirale. Il est monté sur un pied qui permet à l’ensemble du réseau d’être présenté successivement sur chacune de ses faces.

spiraville-0016

spiraville-0015

spiraville-0013

spiraville-0001

spiraville-0006

spiraville-0014

spiraville-0012

spiraville-0010

 

spiraville-0008

Ces photos ont été prises lors de plusieurs expositions.