Le modéliste ferroviaire est-il un bidouileur ?

En parcourant le numéro d’avril du magazine Model Railroader Magazine, je suis arrêté sur l’éditorial. Son auteur partait d’une enquête réalisée aux États-Unis qui démontrerait que les américains sont de moins en moins manuels. Du résultat de ce sondage, il est revenu sur le modélisme ferroviaire, en démontrant facilement que cette pratique demande de nombreuses capacités manuelles. En effet, faire du modélisme ferroviaire nécessite de pouvoir faire de la menuiserie, de l’électricité, de la peinture, …

Au delà du jeu, le modélisme ferroviaire est donc une discipline manuelle complète. Mais est elle uniquement réservée aux bricoleurs et aux bidouilleurs ? Je ne sais pas, mais moi je me classe bien dans cette catégorie.

Et vous ?