Réseau N : Gare Epiais-Rhus-Theuville

Gabriel RENIE a reproduit à l’échelle N (1/160ième) la gare d’Epiais-Rhus-Theuville. Cette gare a réellement existé. Elle était située sur la ligne Valmondois-Marine qui était située dans ce qui est aujourd’hui le département du Val d’oise (95). Cette ligne était établie en voie métrique. C’est donc tout naturellement que Gabriel RENIE a utilisé des voies et du matériel à l’échelle Nm (échelle 1/160ième et écartement métrique). Gabriel, qui est membre de l’AFAN, est un fervent défenseur du Nm et à déjà développer de nombreux modules en Nm.

Cette fois-ci c’est un réseau monolithique que nous présente Gabriel RENIE. Il se compose sous la forme d’un ovale somme toute assez classique, d’une zone décorée et caché derrière un fond de décor d’une coulisse permettant de composer les rames et de varier les circulations.

La gare d’Epiais-Rhus-Theuville comportait un embranchement particulier pour desservir un moulin. Gabriel RENIE s’est inspiré de photographies et diapositives dont un certain nombre visibles dans le livre de Claude WAGNER : “Les petits trains et tramways du Val-d-Oise – du XIXe siècle aux années 2000”, aux éditions du Valhermeil.

epiais-rhus-0003

epiais-rhus-0002

epiais-rhus-0021

epiais-rhus-0004

epiais-rhus-0006

epiais-rhus-0007

epiais-rhus-0008

epiais-rhus-0009

epiais-rhus-0010

epiais-rhus-0013

epiais-rhus-0014

epiais-rhus-0015

epiais-rhus-0017

epiais-rhus-0018

epiais-rhus-0019

epiais-rhus-0020

Ces photos ont été prises lors de la première présentation publique du réseau pendant le festival vapeur du MTVS en octobre 2011. Pour la petite histoire le musée MTVS est situé à proximité de la gare de Valmondois, origine de ligne où était située la gare d’Epiais-Rhus-Theuville.

Réseau HO : rue de la Glacière

Je vous ai présenté, il y a déjà quelques temps (article d’avril 2009), quelques photos de ce réseau réalisé par le Club Proto 87. Depuis, cette article qui avait été écrit suite à une publication dans la revue Loco Revue, j’ai recroisé ce réseau lors de la visite de certaines expositions.

Outre la finesse des rails et des roues qui sont la raison d’être du Club Proto 87, les auteurs de ce réseau ont su recréer une véritable ambiance de banlieue urbaine et industrielle, où à une époque les trains traversaient les rues pour aller desservir des embranchements industriels de tailles très différentes.

Je ne vais pas faire beaucoup plus de commentaires sur ce réseau, et juste vous laisser regarder ces quelques photographies. Je vous invite à vous attarder et regarder la multitude de détails qui sont représentés.

rueglaciere-0014

rueglaciere-0013

rueglaciere-0012

rueglaciere-0011

rueglaciere-0010

rueglaciere-0009

rueglaciere-0008

rueglaciere-0007

Réseau Oe : Bretzelburg

Ce réseau de Jean-Pierre DUMONT a déjà été montré dans de nombreuses expositions. Il représente toutefois bien une des facettes que peut revêtir le modélisme ferroviaire : celui de l’imaginaire.

Pour certains amateurs de BD, le nom de Bretzelburg ne doit pas être inconnu. C’est en effet le nom d’un petit royaume où les compères Spirou et Fantasio ont vécus une de leurs aventures pour délivrer le roi Stanislas de la joug général Schmetterling, qui était soit dit en passant plus acteur et escroc que général (« QRN sur Bretzelburg » ).

Dans l’imaginaire de Jean-Pierre DUMONT, Bretzelburg n’est pas seulement le nom d’un royaume, mais également une ville historique. Mais afin de respecter l’histoire Clignement d'œil,  il nous rappelle que Krollstard est devenue la capitale du royaume au 17ème siècle.

Le diorama fonctionnel réalisé par Jean-Pierre DUMONT représente la zone portuaire de Bretzelburg. En effet, cette ville est desservie par un canal qui permet d’évacuer les productions locales de bretzel Clignement d'œil et de bière. Un pittoresque tramway à voie étroite perme de relier le port à la ville haute grâce à une crémaillère. Ce train permet également d’acheminer les wagons à la fabrique de bretzel et à la brasserie.

Bretzelburg_md2011-0008

Jean-Pierre DUMONT nous précise que presque tout est fait main en utilisant du carton, du bois ou encore de la pâte à modeler. Une grande partie des locomotives et wagons sont des adaptations de jouets de la marque « Gnomy », fabriqués en Allemagne par Lehmann.

Les bâtiments de la vieille ville sont magnifiquement imaginés, et on pourrait croire qu’ils sont la reproduction d’immeubles réels. Sans surprise, on croise dans les rue Bretzelburg nos amis Spirou et Fantasio, accompagné de leur fidèle compagnon Spip un petit écureuil malin.

Bretzelburg_md2011-0005

Nos deux amis semblent faire du tourisme, peut être pour se reposer de leur dernière aventure. A moins que …

Bretzelburg_md2011-0013

Bretzelburg attire les personnalités connues. Tintin et son fidèle chien Milou viennent d’arriver en ville par le canal à bord d’un puissant hors-bord. Que fait notre journaliste ici, il n’a pas l’air d’un simple touriste.

Bretzelburg_md2011-0002

Peut-être que notre célèbre reporter était à la poursuite de ce mystérieux sous-marin qui navigue dans les eaux bien peu profonde d’un canal !

Bretzelburg_md2011-0016

D’ailleurs, la présence de sous-marin semble éveiller la curiosité de Gaston Lagaffe qui n’a pas hésiter à ce jeter à l’eau (au sens propre du terme) pour essayer d’éclaircir ce mystère.

Bretzelburg_md2011-0015

Le maitre-chien démontre que la Bretzpolizei, qui était à la solde du général Schmetterling, est toujours bien active. Mais que surveille-t-il ? Le dépôt situé sur le port ? Nos amis ?

Bretzelburg_md2011-0010

L’ambiance est aujourd’hui étrange à Bretzelburg. Le tramway qui entame la montée vers la vieille ville est lui aussi bien mystérieux, et les personnages qu’il transporte ne semblent pas franchement fréquentables.

Bretzelburg_md2011-0011

Pendant ce temps, des touristes profitent du tramway pour s’éviter de longues marches difficiles afin de visiter la vielle ville …

Bretzelburg_md2011-0012

ou de contempler le château qui domine la scène.

Bretzelburg_md2011-0007

Mais revenons à ce qui se passe autour du bassin du port. Une étrange couple d’espions à la solde du général Schmetterling semble attendre ou surveiller quelque chose. Est-ce que cela a un rapport avec la présence du sous-marin ? Ou cela est-il la conséquence la présence de nos amis Spirou et Fantasio ? Peut-être que le général Schmetterling, ou ses amis, sont en train de préparer leur vengeance. Mais que fait notre Obelix ici. Il semble bouder tout seul dans son coin.

Bretzelburg_md2011-0017

Je ne pense pas que nous serons aujourd’hui ce qu’il se passe réellement à Bretzelburg, mais je n’imagine pas qu’il puisse arriver quelque chose de grave à tous nos amis héros de BD.

Bretzelburg_md2011-0001

Personnellement, j’ai visité Bretzelburg en juin 2011, lorsque ce diorama était exposé au Mondial du modélisme à Paris. J’espère que le voyage vous a plu.

Réseau HO : Le Train de la Moder

Hubert et Laurent BERTRAND nous font voyager au travers de paysages Alsaciens. Il sont respectivement père et fils et ont développés une sacrée technique pour leur Train de la Moder qu’ils nous font partager sur leur site internet.

Sur le réseau, la voie ferrée longe quelques beaux villages alsaciens avec leurs maisons typiques et leurs places animées, traverse des forêts et longe quelques beau édifices. Plus que de long discours, j’ai juste envie de vous proposer de regarder les quelques photos de ce fabuleux réseau.

letraindelamode_md2011-0030

^ Le Château attire les touristes et permet de masquer une boucle de retournement. 

letraindelamode_md2011-0001

^ Le réseau ne peut pas cacher son origine alsacienne.

letraindelamode_md2011-0002

^ Les bâtiments sont très réussis et leur caractère régional bien rendu.

 

letraindelamode_md2011-0003

^ La ligne de chemin de fer est discrète parfaitement intégrée à son environnement.

letraindelamode_md2011-0005

^ Des villages entiers sont reproduits.

letraindelamode_md2011-0008

^ Les bâtiments sont intégrés dans des paysages eux aussi finements reproduits.

letraindelamode_md2011-0011

^ L’ensemble du réseau est peuplé de scénette qui donne de la vie au modèle.

letraindelamode_md2011-0013

^ L’ensemble crée une impression d’harmonie.

letraindelamode_md2011-0014

^ On prend du plaisir à contempler cet ensemble coloré traité avec beaucoup de talent.

letraindelamode_md2011-0015

^ On prend également beaucoup de plaisir à chercher les scénettes.

letraindelamode_md2011-0019

^ La gare de PFAFFENHOFFEN nous rappelle qu’il s’agit d’un réseau ferroviaire.

letraindelamode_md2011-0020

^ La scierie permet quelques manœuvres ferroviaires sur sa voie embranchée.

letraindelamode_md2011-0023

^ Les paysages boisés occupent également une part importante du réseau.

letraindelamode_md2011-0024

^ Et la faune n’est pas oubliée.

letraindelamode_md2011-0028

^ La gare de PFAFFENHOFFEN nous rappelle qu’il s’agit d’un réseau ferroviaire.

J’espère que ce court compte-rendu de voyage en Alsace vous aura plu. Pour ma part, la visite de ce réseau m’a dépaysé, et j’ai passé beaucoup de plaisir à le parcourir des yeux.

Les photographies de ce réseau ont été prises lors du Mondial du Modélisme qui s’est tenu à Paris en Juin 2011.

Diorama HO : Gare Montparnasse le 22 Octobre 1895

Le 22 Octobre 1895, l’express Granville Paris, qui devait arriver en Gare Montparnasse à 15h55, termine sa course place de Rennes.

Les consignes de sécurité imposaient au mécanicien d’aborder la gare à vitesse réduite, et de terminer l’arrêt en se servant des freins ordinaires, sans utiliser le frein à air Westinghouse. Cette consigne n’a pas été respectée par le mécanicien, et le frein Westinghouse n’a pas fonctionné pour une raison inexpliquée. C’est ainsi qu’est arrivé l’accident de la rame tractée par une machine de 120 et composée de 12 voitures et fourgons.

C’est ainsi que Robert SERGENT, membre l’AMFI, introduit sa maquette de cet accident réel. La majorité des éléments constituant ce diorama sont de construction intégrale.

 

mondial2011-0141

Cette photo a été prise lors du Mondial du Modélisme qui s’est déroulé à Paris en Juin 2011.