Réseau N : Les Gorges de la Loire

Les membres du Club Modélistes Ferroviaire du Haut Forez (CMFHF) ont créé un fabuleux réseau reproduisant à l’échelle N (1/160ième) des lieux réels des Gorges de la Loire, et plus particulièrement la ligne de chemin de fer St Etienne – Le Puy.

Le réseau se présente sous la forme de modules décorés intégrant l’éclairage. Un fois assemblés ils forment un imposant ovale, sachant que cela n’est absolument pas gênant puisque le spectateur ne peut jamais avoir une vision complète sur le réseau.

M2010_CMFHF-0001

Le viaduc des 14 arches au Puy en Velay.

M2010_CMFHF-0009

L’usine hydroélectrique et les montgolfières.

M2010_CMFHF-0012

Un autorail PICASSO passe à proximité du château de LAVOUTE-POLIGNAC.

M2010_CMFHF-0020

Le même autorail PICASSO passe devant le moulin de LAVOULTE sur Loire.

M2010_CMFHF-0021

L’entrée en gare de LAVOULTE sur Loire,
qui est une gare d’échange avec le réseau métrique.

M2010_CMFHF-0025

La sortie de la gare de LAVOULTE sur Loire.

M2010_CMFHF-0027

Le village de LAVOULTE sur Loire

M2010_CMFHF-0029

Le pont de la voie métrique.

M2010_CMFHF-0031

Le viaduc de CHAMBON de Vorey

M2010_CMFHF-0033

Le moulin de LERET

M2010_CMFHF-0038

Le village de CHAMALIERE sur Loire

M2010_CMFHF-0045

Le village de Le Moulin

M2010_CMFHF-0049

Le pont suspendu près du village de Le Moulin

Les photos présentés dans cet article ont été prises lors de l’exposition de ce réseau au Mondial du Modélisme en Juin 2010 à Paris.

Réseau HO : Artère Nord-Est

L’« Artère Nord-Est » est un réseau modulaire HO réalisé par le Club de Sedan. Les modules représentent une pleine ligne en double voies, sur laquelle se croisent de nombreux trains parfois très long. Le décor est sobre, mais de l’ensemble ressort une ambiance prenante, et nous nous mettons facilement dans la peau d’un de ces photographes qui se place le long des voies pour photographier des trains.

Ces photos ont été prises lors de l’exposition du réseau à Gennevilliers en Mai 2011.SEDAN2011-0006

SEDAN2011-0001

SEDAN2011-0002

SEDAN2011-0003

 

SEDAN2011-0004

SEDAN2011-0005

Réseau HO : Gare de Verneuil sur Vienne

La gare de Verneuil sur Vienne est un réseau à l’échelle N construit par le Club de Limoges, AMCL 87. Cette gare est située sur une voie unique. La ligne est parcourue par quelques autorails.

Le réseau est sobre et dépouillé, pourtant il s’en dégage une ambiance de réalisme.

LIMOGES2011-0017

Sur la droite, la disparition de la voie vers la coulisse est totalement masquée par la végétation.

LIMOGES2011-0002

Le plan de la gare est lui aussi simple. Elle est finement reproduite, et encore une fois même si le décor semble très sobre il fourmille de détails qui font réels.

LIMOGES2011-0003

LIMOGES2011-0007

LIMOGES2011-0008

LIMOGES2011-0009

LIMOGES2011-0010

Lors de l’exposition, une rame de travaux était stationnée. Une bonne occasion d’admirer les engins spéciaux destinés à l’entretien des voies.

LIMOGES2011-0004

LIMOGES2011-0005

LIMOGES2011-0006

De nombreux détails sont reproduits, comme par exemple les commandes des aiguilles, ou la signalisation moderne, ou les carrés d’arrêt à main sur le quai.

LIMOGES2011-0011

LIMOGES2011-0012

LIMOGES2011-0014

Sur la gauche, la voie disparaît vers les coulisses au travers d’un tunnel qui est habilement camouflé à l’aide d’une tranchée, et d’une maison d’habitation.

LIMOGES2011-0013

LIMOGES2011-0015

LIMOGES2011-0016

Les photos de ce réseau ont été prises lors de l’exposition de Gennevilliers en Mai 2011, où il était exposé.

Réseau HO : Courson

Michel HENNINOT a créé un réseau HO au tracé simple, mais efficace :  « Gare de Courson ». Ce réseau composé de trois modules décorés, et de deux boucles de retournements, représente une voie unique, secondaire. Le point central, qui est également le module central représente une petite gare : COURSON. Chaque module est un véritable petit diorama : il est fermé sur trois côtés et il est très finement détaillé.

En commençant par la gauche, on trouve la bifurcation. Ici deux voies uniques se rejoignent avant l’entrée en gare. Cette bifurcation est en réalité le point de départ de la boucle de retournement. Elle comprend un petit poste qui contrôle à la fois l’aiguille et les signaux de protections, signaux mécaniques fonctionnels.  

courson2011-0001

courson2011-0011

courson2011-0003

En continuant de gauche à droite, les trains entrent ensuite sur le module de la gare de COURSON. Cette gare comprend deux voies permettant le croisement de deux rames courtes. Une petite remise permet de garer une locomotive. Le parc à charbon et le château d’eau sont présents pour alimenter les locomotives à vapeur qui auraient été garées pendant un certain temps. Le bâtiment voyageur est excentré vers la droite. Il est accolé à une petite halle permettant la réception et l’expédition de marchandises. De nombreux détails animent ce module. Les trains eux sont courts et représentatif de lignes secondaires, comme cet autorail Picasso tractant  un wagon marchandise du régime accéléré. Les fonds de décor peints sont très soignés.

courson2011-0004

courson2011-0005

courson2011-0012

courson2011-0013

courson2011-0006

courson2011-0007

En quittant la gare de Courson, les trains traversent un petit coin de campagne. Ils disparaissent sous un pont routier qui masque l’entrée dans la seconde coulisse.

courson2011-0008

courson2011-0010

courson2011-0009

Les photos ont été prises lors de l’exposition de Gennevilliers organisé par le RMB en Mai 2011.